Mots-clefs

, , , , ,

Titre : Le chameau ivre

Auteur : Alma Rivière

Éditeur : Rue des Promenades

Trinquons ensemble aux effluves iraniennes

Il y a deux choses qui frappent à la lecture de ce recueil de nouvelles. Tout d’abord, Alma Rivière écrit toutes ses nouvelles au masculin… Comme si la place de la femme n’était ni de participer à la société ni d’en (dé)mont(r)er (comme ça vous pouvez jouer à choisir le verbe qui vous convient le mieux parce qu’ils sont tous valables : démonter, démontrer, montrer) les caractéristiques. Comme si la voix masculine avait une résonance plus forte, une portée plus importante.

Ensuite, que ce soit dans les situations, les caractères, les émotions, Alma Rivière décrit des choses tout à la fois propres à l’Iran et aux iraniens et qui revêtent pourtant une forme d’universalité à travers les thèmes qui lui sont chers. Ce trait particulier aux nouvelles d’Alma Rivière provoque une proximité rare avec le lecteur.

Et puis (oui, je sais, cela fait une troisième chose, vous n’allez pas vous plaindre ?), il y a un humour à mille facettes dans ces nouvelles. A la fois ironique, dérisoire, cynique, de désespoir, de situation, il est protéiforme et n’a qu’un seul objectif : comme tout iranien (dissident) qui se respecte, il chercher à transformer la réalité pour la rendre acceptable psychologiquement, pour la vivre plutôt que d’y survivre.

Le chameau d’Alma Rivière est ivre de paroles, de récits, d’aventures et d’images symboliques, de représentations fantasmées ou non, de lectures à plusieurs niveaux. Le lecteur s’enivre aux mots d’Alma Rivière pour mieux aller chercher un ailleurs dépaysant et pourtant réel. C’est un livre profondément humaniste, basé sur les sentiments et les sensations.

En parlant de l’Araq, Alma Rivière écrit que si les iraniens en boivent beaucoup c’est qu’ « ils veulent aussi disposer d’alibis valables pour leurs actions. Ils entendent également oublier tout ce qui se rapporte à leur vie à l’état de sobriété, et se souvenir de qui ils sont vraiment. » Un bel hommage au peuple iranien. Un magnifique recueil.

Publicités