Étiquettes

, , , ,

Titre : Dans la chair des anges

Auteur : Cathy Borie

Éditeur : Carnets Nord

Corps à corps

Clémentine : bachelière, parisienne, une mère isolée, père inconnu. Grégoire : scénariste freelance, habitant Barcelone, origines inconnues. Deux êtres solitaires qui vivent à côté de leurs propres vies. Chacun à sa manière tente de s’approprier les vies des autres : Clémentine en ingérant les manières de ceux qui l’entourent et Grégoire en inventant la vie de personnages de papier.

Un point commun relie ces deux êtres : leurs difficultés pour ne pas dire leur impossibilité à appréhender les rapports humains.

Cathy Borie nous entraîne sur les vies parallèles de ces deux personnages, destinées à se télescoper à un moment ou à un autre.

Le roman de Cathy Borie est littéralement porté par une écriture d’une beauté et d’une simplicité envoûtantes, sans parler de l’histoire, mais là, je ne peux rien dire… Ce qui est essentiel à Cathy Borie, c’est ce qui émane de ses deux personnages principaux, les ressors qui font et défont leurs actions et leurs prises de décision, ou leur immobilisme et leur manque de prise de décision d’ailleurs. Elle s’attache avant tout à ce qu’ils projettent comme s’ils transformaient leurs personnalités en ondes physiquement matérialisées.

Cathy Borie pousse le lecteur à s’interroger sur le devenir des corps, sur leur origine et sur leur finalité, sur l’identité qu’on leur attache ou pas. Les frontières d’un sexe à l’autre sont fines chez Cathy Borie qui le décrit avec une parfaite sensibilité et une profonde humanité.

Cathy Borie a pu écrire son texte à travers le programme « Draftquest ». (Attention, ce qui suit est un infomercial). DraftQuest est initialement un outil en ligne, créé par David Meulemans, éditeur, qui remplit une fonction très simple, aider des écrivains amateurs à prendre l’habitude d’écrire un peu au quotidien. Le projet a commencé en 2012. Il est ensuite apparu au créateur qu’il fallait aussi échanger des conseils, entre écrivains en herbe, et aussi profiter de son expérience d’éditeur. Un cours en ligne gratuit a été mis en place, à base de vidéos, d’exercices et de discussions en ligne. La vraie richesse de cette expérience était le compagnonnage bienveillant qui liait les membres de cette expérience, qui partageaient leurs idées, leurs découvertes et leurs intuitions. À terme, ce sont plusieurs dizaines d’écrivains qui ont participé à ces ateliers. Certains sont publiés, d’autres autopubliés. Certains travaillent encore sur leur premier manuscrit. La grande qualité de cette aventure, c’est d’avoir créé un cercle d’entraide et d’encouragements entre passionnées.

Le monde de l’édition est parfois synonyme de gang de requins. Autant mettre en avant les belles initiatives, les belles histoires et les belles découvertes ! Celle-ci en est une. Pourvu que Cathy Borie continue à écrire avec le même souffle léger et pur qui viendrait ainsi rafraîchir notre vision de la littérature.