Étiquettes

, , , , ,

Titre : Ethique du samouraï moderne

Auteur : Patrice Franceschi

Éditeur : Grasset

Leçons de vie

Présenté comme les 327 préceptes de Toshiro Isoguchi, du dojo d’Ischen, pour suivre la voie du samouraï moderne, Patrice Franceschi mise tout sur ce qui ressemble à une manière de vivre en symbiose avec d’une part son environnement mais surtout d’autre part soi-même.

A travers cinq livres (les choses essentielles, les choses principales, les choses difficiles, les choses du quotidien et les choses diverses), comme les cinq rouleaux du Go Rin No Sho de Miyamato Musashi (la référence n’est pas de moi, je l’ai trouvée sur internet), Patrice Franceschi (car Toshiro Isoguchi n’est qu’une invention de Patrice Franceschi) donne des clefs pour atteindre une sorte de bien-être et de ligne de vie constante.

Patrice Franceschi écrit en se mettant dans la peau d’un sage maître en arts martiaux et en concepts philosophiques. Il joue habilement sur le décalage entre l’écriture surannée des préceptes et leur application moderne.

De là à passionner le lecteur, de là à fournir une vraie voie au lecteur, de là à peser sur la vie des lecteurs, il n’y a qu’un pas à franchir si on prend le temps de se poser à chacun des 327 préceptes. Mais il y a des pistes qu’on peut suivre à titre professionnel ou à titre professionnel.

On y comprend finalement que nous fabriquons nous-même les barreaux de notre propre prison, que nous semons nous-même les embûches sur notre route et que nous sommes les seuls maîtres de nos vies. Et nous en sommes donc les seuls responsables.