Étiquettes

, , , , , , , , ,

Titre : Le projet Starpoint – T3 – Le 13° Pêcheur

Auteur : Marie-Lorna Vaconsin

Éditeur : La Belle Colère

Starpoint… mais pas final…

Mais quel plaisir de retrouver Marie-Lorna Vaconsin et, surtout, ses personnages si attachants quand bien même il s’agit d’adolescents. Il faut dire qu’il s ne sont pas loin de l’âge adulte et qu’ils possèdent en eux une maturité que certaines personnes plus âgées pourraient leur envier. Cet aspect de la psychologie « adulte » de héros « adolescents » était présent dès le tome 1 de cette série.

Au premier rang de ces protagonistes : Pythagore, Louise et Foresta. Leurs destins, liés depuis les premières pages du tome 1, se poursuivent ensemble même s’ils les vivent à distance. Pythagore et Louise sont plus présents sur Terre quand Foresta est coincée dans son monde d’origine.

Alors que le tome 2 de la série Starpoint était l’occasion d’une récit plus technique et descriptif de deux mondes, de leurs relations, des passerelles entre les deux… ce tome 3 renoue avec un côté plus spectaculaire et aventureux. Il cherche toutefois à établir les origines de Cali et du peuple rebelle dont il faut partie.

Une fois de plus, Marie-Lorna Vaconsin parvient avec talent à s’emparer de légendes terrestres et à leur donner un ancrage dans un univers parallèle. Ce faisant, elle aborde des thèmes aussi classiques que prompts à proposer tous les possibles à une imagination fertile : les origines de l’être, la création d’un monde ou d’un peuple, les notions de pouvoir, de puissance et de libre-arbitre.

C’est foisonnant, peut-être parfois un peu trop, il faut rester concentré, mais c’est rudement bien ficelé, rudement prenant, rudement passionnant. Marie-Lorna a parfaitement construit son histoire et son découpage narratif et ce tout au long des trois tomes. Chacun est cohérent isolé mais la rencontre des trois aventures forme un tout hautement plus complet et intelligent que chaque tome seul. Cet art du découpage, de la narration, ce sens du récit ne sont pas donnés à tout le monde.

Au terme de cette série de trois aventures, Marie-Lorna Vaconsin peut tout autant poursuivre dans l’univers de Starpoint en reprenant, isolément ou pas, des personnages de sa trilogie que passer à autre chose, de manière tout aussi brillante. Mais, sans savoir ce dont elle a envie pour la suite, moi je repartirai bien avec Pythagore, Cali, Louise ou Foresta…