Étiquettes

, , , , , , ,

Titre : Vampyria – Tome 2 – La cour des miracles

Auteur : Victo Dixen

Editeur : Rageot

Mords-moi si tu peux…

J’avoue, je suis très très fan de cette série dont voici le deuxième tome. Ok, elle est destinée aux adolescents attirés par les histoires de vampires. Et alors, si j’ai su garder mon âme d’adolescent attardé boutonneux… Bref, je suis fan.

Pour vous la faire courte, imaginez que nous sommes… aujourd’hui. Mais que cet aujourd’hui ressemble à celui du roi Louis XIV, transmuté en vampyre au jour de son trépas. Depuis, les vampires ont pris le pouvoir et leur mainmise s’est étendue sur une partie de l’Europe devenue le royaume de Vampyria. Y règnent dont un roi assoiffé de sang et sa clique de vampyres nobles, asservissant un peuple qui lui fournit les rations de sang dont ils ont besoin.

Dans ce monde contemporain aux allures de XVIII° siècle, certaines personnes mènent une fronde pour renverser le pouvoir vampyrique. Les parents de Jeanne en faisaient partie. Leur mort a provoqué la fuite de Jeanne qui a endossé l’identité d’une noble pour pouvoir s’enfuir. A la fin du premier tome, elle se retrouve propulsée écuyère du roy, en d’autres termes la garde rapprochée d’élite de celui-là même qu’elle hait au point de vouloir sa mort : Louis XIV.

Dans le deuxième volet de ses aventures, Jeanne est envoyée à Paris par le roy pour enquêter sur des attaques de goules. Celles-ci semblent coordonnées par une mystérieuse Dame des Miracles dont le quartier général serait localisé dans une Cours des Miracles ressuscitée. Les goules de la Dame des Miracles menacent le pouvoir du roi. Leur maîtresse réclame le titre de vice-reyne de Paris, ce que le roy ne peut tolérer.

La mission de Jeanne est donc de traquer la Dame des Miracles, de la trouver et de la ramener au roy pour qu’il puisse lui voler le secret de la maîtrise des goules. Ce savoir lui accorderait un pouvoir encore plus grand, incommensurable et illimité. Plus aucun retour en arrière ne sera possible.

Jeanne doit donc faire mine de mener sa mission à bien, surveillée par les deux autres écuyers du roy, tout en faisant en sorte que jamais le roy ne mette la main sur ce savoir.

Au-delà des aventures fantastiques de Jeanne, les ruses qu’elle doit inventer pour s’en sortir, les dangers bravés au fil des pages, Victor Dixen n’a pas son pareil pour mettre ses protagonistes dans des situations qui nécessitent autant de courage et de bravoure que de réflexion et d’intelligence. L’histoire est d’abord et avant tout un pur divertissement mais pas que…

Jeanne est sans cesse tiraillée entre sa propre survie et la poursuite de ses preux objectifs : défaire le roy et ses alliés, faire triompher la fronde et faire revenir le monde à « la normale ». Pour autant, tout n’est pas noir ou blanc, comme le découvre Jeanne. Malgré sa détestation des vampyres, certains sont plus complexes qu’il n’y paraît et des alliances improbables, nécessairement momentanées, peuvent voir le jour…

On retrouve autour de Jeanne pas mal des personnages du premier volet de ses aventures parmi lesquels ses amis, rares mais indéfectibles, on y croise de nouvelles têtes. La galerie de personnages trouvée par Victor Dixen montre toute la palette de son inventivité et promet encore de belles choses pour le troisième tome.

Vivement la suite !