News ou l’éloge de la volatilité

Nous allons tenter une expérience. Nous ? Oui car, ami lecteur, régulier, occasionnel ou arrivé là totalement par hasard, tu fais partie d’un grand tout universel qui englobe ce blog et cette page et si tu n’es pas responsable de l’existence de cette nouvelle page, tu es par contre tout autant responsable que moi de sa pérennité. Moi parce que je vais l’alimenter et toi parce que tu devras la digérer…

Ceci étant posé, et il faut toujours commencer par l’inutile et le superfétatoire, venons-en à l’objectif de cette page, établie en dépit de toute vérification de la notion de droits d’auteurs, relativement simple et qui consiste à mettre à disposition des liens vers des articles qui me semblent utiles à défaut d’être intéressant et vice versa.

Je tiens à préciser d’emblée qu’aucune récrimination ne sera acceptée quant à la disponibilité ou non d’un lien. Non mais !

15 avril 2015 :

J’avais entendu parler du déménagement envisagé pour le Salon du Livre de Paris. Je suis assez content qu’il reste porte de Versailles, après le Salon de l’Agriculture, histoire de bénéficier encore de quelques suaves relents…

20 novembre 2014 :

Et s’en est fini du suspens pour le prix Interallié décerné à Mathias Menegoz pour Karpathia chez POL.

18 novembre 2014 :

Goncourt des lycéens : and the winner is… again… David Foenkinos.

14 novembre 2014 :

Le Renaudot des lycéens revient à Eric Reinhardt pour « l’amour et les forêts » chez Gallimard qui truste les « lots de consolation »…

Pendant ce temps, le Goncourt des Lycéens, lui, fourbit ses armes et sa dernière liste en attendant le 18 novembre. Avec en prime un petit article sur le fonctionnement du Goncourt.

13 novembre 2014 : 

Le prix de Flore a été attribué à Aurélien Bellanger pour « L’aménagement du territoire » édité chez Gallimard.

Pendant que l’Interallié fait monter la pression…

6 novembre 2014 :

On n’oublie pas la SGDL qui a aussi ses prix (et ils ont l’air plutôt pas mal).

5 novembre 2014 :

Et le Goncourt est attribué à « Pas pleurer » de Lydie Salvayre publié au Seuil.

Le lot de consolation du Renaudot est attribué à « Charlotte » de David Foenkinos, chez Gallimard.

4 novembre 2014 :

Et c’est au tour du Médicis de livrer son verdict :

  • Antoine Volodine pour Terminus radieux au Seuil
  • Lily Brett pour Lola Bensky chez La Grande Ourse
  • Frédérik Pajak pour Manifeste incertain 3 chez noir et Blac

3 novembre 2014 :

Le prix Fémina se dévoile… et s’offre aux éditions Sabine Wespiser avec « Bain de lune » de Yanick Lahens, Gallimard avec « Ce qui reste de nos vies » de Zeruya Shalev et Albin Michel avec « Et dans l’éternité, je ne m’ennuierai pas : souvenirs » de Paul Veyne.

28 octobre 2014 :

Voilà : 3 semaines qui passent trop vite et les prix s’excitent tous seuls dans leur coin sans rien me dire. Petit point sur l’état de l’art ou l’état des dernières listes :

Et un petit lien qui détaille l’ensemble des dates… il y a de quoi s’y perdre !

7 octobre 2014 :

La liste du Goncourt se réduit.

18 septembre 2014 :

Il n’y a pas que la « blanche » qui a droit à ses prix. Vive les Utopiales !

12 septembre 2014 :

On continue avec le prix Médicis.

8 septembre 2014 :

C’est la saison des prix. Les (premières) listes sont là pour le prix de Flore, le Goncourt, et le Renaudot.

7 août 2014 :

A vos agendas !

6 août 2014 :

Ah, personne ne m’a relancé sur la mise à jour de cette page. Alors voici un « édito » venu des Forges de Vulcain sur la rentrée littéraire ou pourquoi elles ne la feront justement pas !

17 juillet 2014 :

Un côté très statistique pour cet article mais pas dénué d’intérêt… La lecture du rapport complet pourrait s’avérer « édifiante » !

27 juin 2014 :

La ronde des prix recèle parfois de petites trouvailles toutes de rose habillées. Le prix Marcel-Pagnol distingue chaque année un livre consacré aux souvenirs d’enfance. Il est attribué à Pascal Bruckner.

26 juin 2014 :

« My name is Rentrée Littéraire. You publish 607 books. Prepare to die » (honteux plagiat de « My name is Inigo Montoya, you killed my father, prepare to die » in Princess Bride)

Une exposition consacrée à Jiro Taniguchi au Festival International de la BD d’Angoulême ne se rate pas ? Ben moi si… Par contre si vous pouvez y aller, n’hésitez pas.

20 juin 2014 :

Un certain regard sur le problème de la hausse prévue des cotisations pour les auteurs de BD.

19 juin 2014 :

La saison des prix ne s’arrête jamais. Celui du « premier roman de femme » couronne Fatima Bhutto.

10 juin 2014 :

Le festival « Etonnants Voyageurs » a rendu son verdict. Personnellement, un jour je lirai le Lola Lafon dont j’ai entendu beaucoup de bien et me laisserai peut-être tenter par le « Moby Dick » de Chabouté, cet auteur m’ayant toujours captivé par ses dessins et diverses productions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s