Coups de cœur

J’ai pris le parti pris de ne pas noter les livres dans les chroniques. Pour plusieurs raisons dont la première est la difficulté de donner à un livre sa « juste valeur » que ce soit intrinsèquement par rapport à lui même ou comparativement par rapport aux autres livres… mais rien ne m’empêche, même si je ne suis pas un oiseau, d’aller plus haut et de faire ressortir ici les livres qui ont plus retenu mon attention que les autres, ceux qui, avec un certain recul, seraient ceux que je voudrai vraiment conseiller.

Cette liste est donc tout aussi subjective (et chronologique) que les chroniques postées sur ce blog. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenus !

Un bref moment d’héroïsme de Cédric Fabre

#MartyrsFrançais d’Alexis David-Marie

Bagdad, la grande évasion ! de Saad Z. Hossain

Trois saisons d’orage de Cécile Coulon

Attachement féroce de Vivian Gornick

Sacrifice de Joyce Carol Oates

On se souvient du nom des assassins de Dominique Maisons

The girls d’Emma Cline

Une bouche sans personne de Gilles Marchand

Jim Morrison et le diable boiteux de Michel Embareck

Ada d’Antoine Bello

Le fleuve des brumes de Valerio Varesi

Des forêts et des âmes d’Elena Piancentini

La nuit tango de Monique Debruxelles

Mathilde est revenue de Grégory Nicolas

Tyler Cross

Retour à San Catello de Philippe Carrese

Une fleur en enfer d’Alper Canigüz

Les échoués de Pascal Manoukian

Crocs de Patrick K. Dewdney

Antonia de Gildas Girodeau

Le Sculpteur de Scott McCloud

L’horloge enchantée de Julia Kristeva

La faux soyeuse d’Eric Maravélias

Le nouveau choc des générations de Marie-France Castarède et Smauel Dock

Luxifer de Nicolas Chemla

Un homme de peu d’Elisabeth Alexandrova-Zorina

L’homme qui a vu l’homme de Marin Ledun

Le cœur du pélican de Cécile Coulon

L’invention de nos vies de Karine Tuil

Derrière le papier à fleurs de Junie Terrier

Un fond de vérité de Zygmunt Miloszewski

Petite louve de Marie Van Moere

L’homme à la bulle de savon de Sylvie Matton

L’assassinat d’Hicabi Bey d’Alper Canigüz

Clouer l’ouest de Séverine Chevalier

Quel trésor ! de Gaspard-Marie Janvier

Roman américain d’Antoine Bello

Les rêves de guerre de François Médéline

Le voleur de regard / Le chasseur de regard de Sebastian Fitzek

Mémoire fauve de Philippe Will

La chambre d’Hannah de Stéphane Bellat

Et quelquefois j’ai comme une grande idée de Ken Kesey

Mourir, la belle affaire d’Alfredo Noriega

Balancé dans les cordes de Jérémie Guez

1974 de David Peace

Baltimore de David Simon

Le chuchoteur et L’écorchée de Donato Carrisi

Au pied du mur d’Elisabeth Sanxay Holding

Les vieilles de Pascale Gautier

Nocturnes de John Connolly

Mon traître/Retour à Killybegs de Sorj Chalandon

La part de l’orage et Là où leurs mains se tiennent de Grégory Nicolas

Le rire du grand blessé de Cécile Coulon

Le linguiste était presque parfait de David Carkeet

Comment voler une banque et Pierre qui roule de Donald Westlake (série « Dortmunder ») ainsi que Le couperet du même Westlake

Le bar du caïman noir de Denis Humbert

L’échappée et L’assassin qui est en moi de Jim Thompson

L’œil du criquet de James Sallis

Un pays à l’aube de Dennis Lehane

Comment j’ai trouvé un boulot et Le codex de Syracuse de Jim Nisbet

Sale temps pour le pays de Michaël Mention

La trilogie berlinoise de Philipp Kerr tome 1, tome 2 et tome 3 (disponibles en un volume en poche)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s