Anne de Redmond – Lucy Maud Montgomery – Service de Presse

Étiquettes

, , , , ,

Titre : Anne de Redmond

Auteur : Lucy Maud Montgomery

Traduction : Laure-Lyn Boisseau-Axmann

Editeur : Monsieur Toussaint Laventure

Anne, ma sœur Anne… je vois l’amour qui foudroie

Après « Anne de Green Gables » qui narre l’arrivée d’Anne auprès de sa famille adoptive de la ferme portant le nom de Green Gables, après « Anne d’Avonlea » qui évoque l’adolescence d’Anne dans le petit village d’Avonlea (présentés en un seul billet, ici), voici venu le temps de l’émancipation et des études supérieures pour Anne. Agée maintenant de 18 ans, elle va à l’université de Kingston à Redmond.

Elle laisse derrière elle, à Avonlea, sa meilleure amie Diana mais ne part pas seule. Elle est accompagnée par Priscilla et surtout Gilbert, son amoureux patenté mais toujours éconduit par la belle Anne. Elle « abandonne » aussi sa bonne Marilla, sa mère adoptive, aux prises avec les deux orphelins recueillis dans le tome précédent (Dora et Davy).

Mais Redmond c’est aussi et surtout de nouveaux amis, une nouvelle vie, en collocation, la découverte de la vie d’adulte avec de nouvelles inquiétudes, de nouvelles relations, amicales et amoureuses, et de nouvelles questions qui exigent d’Anne qu’elle s’adapte et qu’elle change. Pas profondément, parce qu’on y tient à notre Anne rêveuse, imaginative et pleine de vie, mais par petites touches, subtiles. Au fond, elle ne change pas, elle grandit.

C’est tout le sens de ce récit qui change volontairement d’environnement pour forcer Anne à évoluer. Mais Lucy Maud Montgomery ne change pas tout : on retrouve ce qui a fait le charme des premiers récits de la vie d’Anne. Le style poétique et d’une grande douceur de l’auteur bien sûr. Et les caractères bien trempés des différentes protagonistes qu’on prend plaisir à voir évoluer sous nos yeux.

Le succès de la série ne se dément pas : il n’y a pas un récit moins bon que les autres, la qualité est toujours au rendez-vous ! Si ce n’est pas encore fait, allez faire un tour dans le catalogue de Toussaint Laventure (le catalogue jeunesse de Toussaint Louverture), il n’y a pas que Anne pour vous émerveiller.