Mots-clefs

, , , , , , , ,

ombres innocentes

Titre : Les ombres innocentes

Auteur : Guillaume Audru

Éditeur : Editions du Caïman

Serge Limantour est gendarme. Il enquête sur la mort d’une femme âgée dont le corps a été retrouvé empalé sur un crochet. Hélène Roussillon est infirmière dans un asile et, en proie à de violents désaccords sur la gestion d’une patiente avec sa direction, traite particulièrement Lucie. Matthieu Géniès, journaliste faits divers, se retrouve sur la piste de Marcel Chauffour, personnage peu ragoûtant aux mœurs inavouables.

Autour de ces deux triptyques (Serge/Hélène/Matthieu face à Lucie/Marcel/la morte), deux liens : leur histoire forcément commune et Elie Sarrabé, vieil homme rongé par des regrets éternels qu’il tentera de chasser en mettant tout en oeuvre pour sauver Lucie.

Guillaume Audru prend le pari, risqué mais réussi, de vouloir écrire deux livres en un : un polar et un roman noir. La trame historique de son roman donne toute sa force au récit, Guillaume Audru abordant ici le douloureux souvenir d’un peu plus d’un millier d’enfants des DOM-TOM expatriés en France pour « repeupler » les zones les plus touchées par l’exode rural. Ces enfants étaient censés être des orphelins pour qui ce déracinement devait avoir des airs de manne céleste. Malgré tout, certains parents n’hésitèrent pas à envoyer leurs propres enfants vers ce programme plein de bons sentiments…

La tournure criminelle que donne Guillaume Audru à cette réalité historique et pas si ancienne que cela lui permet de traiter de cette réalité en y mêlant des éléments fictionnels pour rendre un polar particulièrement prégnant, à la limite du docu-fiction.

L’asservissement, la vengeance, l’aliénation, la folie, le harcèlement, la quête de la vérité et le prix à payer, l’honnêteté envers soi-même sont autant de thèmes qui sous-tendent le roman de Guillaume Audru qui vaut autant par la noirceur qu’il projette dans son « polar noir » que par le voile qu’il lève sur un drame humain que je ne connaissais pas.

Découvrir un pan de notre histoire, peu glorieuse pour le coup, en savourant un roman noir à la structure maîtrisée et au style prenant… de quoi passer un excellent moment à la découverte des Editions du Caïman. Recommandé.

Publicités